Il y a tout juste un an, je pensais encore que le yoga, c’était juste un truc de bobos. J’avais l’impression que c’était une pratique sportive pour les gens qui n’aimaient pas transpirer. Il se trouve que je me suis retrouvée sur un bateau, l’année dernière, et que la personne que je suivais pour un reportage (Alice Gautreau, la seule et l’unique) donnait des cours chaque jour, je me devais donc d’honorer son cours, c’était aussi l’occasion de tester une nouvelle pratique. J’ai compris alors pourquoi autant de gens pratiquaient le yoga et je dois avouer que ça m’a apporté énormément de bien-être, c’est pour cette raison que je voulais partager mon expérience avec vous.

J’ai d’abord pensé que c’était super pour s’étirer et se relaxer. Peu importe son niveau de sport, son endurance ou sa souplesse, le yoga peut s’adapter à chaque personne. Je vais réaliser, par la suite, qu’on progresse finalement assez vite sur la souplesse, notamment, si on pratique régulièrement.

J’ai donc voulu continuer le yoga mais je n’avais pas du tout envie de m’inscrire à des cours, déjà parce que c’est cher mais surtout parce que les contraintes d’horaires fixes et de devoir se rendre dans un lieu me rebutaient, je sentais que je n’allais pas tenir sur la longueur. C’est comme ça que j’ai commencé à faire du yoga chez moi, avec YouTube.

Je précise ici que je n’ai aucune compétence en yoga et que ces quelques conseils, sans prétention, ne sont que celui d’une débutante qui a cherché à en faire chez elle, sans se mettre trop la pression. Je suis la première étonnée de voir qu’un an après, je pratique encore et que j’ai même décidé de faire des cours cet été pour la première fois histoire d’évoluer un peu !

Le Yoga du matin

J’ai commencé par pratiquer le matin. C’est assez motivant pour se sortir du lit de se dire qu’on va commencer, avant toute chose, avant même le café, par se faire du bien. Ça m’a longtemps aidé à me tirer du lit (je travaillais à 6h du matin, donc toute les motivations pour se réveiller à 4H30 étaient bonnes à prendre). Du coup, simplement, j’ai tapé avec mes dix petits doigts “Yoga matin” dans YouTube, et je suis tombée sur cette vidéo :

J’ai du faire cette vidéo des centaines de fois ! Elle est vraiment adaptée aux débutant.e.s. Le truc pratique de faire des vidéos courtes comme ça, à répétition, c’est que le jour où vous n’avez pas internet, vous vous rappelez à peu près de tous les mouvements. C’est même un peu une petite victoire quand vous n’êtes plus obligé.e.s de regarder votre écran !

Quand j’ai commencé à me lasser, j’ai testé quelques applications sur mobile de Yoga, mais à moins de s’abonner à la version payante, à moins d’aimer les voix robotiques, j’ai trouvé que c’était pas le top et j’ai donc préféré continuer sur YouTube.

On m’avait conseillé ce site qui est assez bien fait si vous comprenez l’anglais : Do Yoga With Me. Dans la partie “Classes”, vous pouvez sélectionner la durée de la session et le niveau de difficulté et le moteur de recherche vous trouverez une sélection de vidéos adaptées. Certaines sont réservées aux abonnés mais il y en a beaucoup. C’est pas mal pour découvrir aussi tous les types de yoga pratiqués (et puis ça fait pratiquer son anglais, ça ne peut pas faire de mal).

Une fois que j’ai bien intégré les premières pratiques, j’ai testé plein d’autres vidéos, mais j’ai remarqué que je préférais répéter celles que j’aimais bien. Par exemple, en ce moment, je pratique celle-là le plus souvent (à la fin, il y a un exercice qui me montre à chaque fois ma progression : le pont ! Impossible à réaliser les premières séances et puis au fur et à mesure, on y vient) :

Le Yoga du soir

En cherchant des vidéos pour le soir, j’ai découvert la chaîne YouTube de Sandra InSoha. Je préfère prévenir tout de suite que ces cours sont d’un autre niveau. J’ai tenté à plusieurs reprises ses vidéos de Yoga Dynamique ou encore celle d’abdos & Gainage et ça m’a plutôt découragé car j’ai du arrêté la vidéo au bout d’un moment, n’arrivant plus du tout à suivre. Mais c’est motivant de se dire “Un jour, j’arriverai à la faire jusqu’au bout” 🙂

Il y en a une que j’ai particulièrement aimée et longtemps pratiquée :

Elle est idéale pour finir sa journée. J’aime beaucoup les conseils qu’elle donne tout au long de ses vidéos, son approche du yoga est vraiment intéressante. Sandra est une vraie passionnée et elle invite vraiment à découvrir le Yoga comme un art de vivre, et non seulement comme une pratique sportive.

Le matériel de Yoga

Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas se mettre au Yoga. “Je n’ai pas le temps” est souvent la première que j’entends et avouez qu’elle est toute pourrie. Le yoga peut se pratiquer 10 minutes par jour, d’ailleurs, il vaut mieux le pratiquer 10 minutes chaque jour, qu’une fois par semaine pendant 1h30 (c’est aussi pour cette raison que je préfère le pratiquer à la maison plutôt que m’inscrire à un cours de yoga). C’est comme dire “J’aimerais bien lire, mais je n’ai pas le temps.” Si, tu as le temps si tu le prends. Il suffit de réduire d’autres activités souvent inutiles : la télé, scroller sur les réseaux sociaux… voir même se lever 10 minutes plus tôt le matin… L’énergie que procure le yoga avant d’aller au boulot vaut bien les 10 minutes de sommeil perdues !

Mais les excuses les plus fréquentes sont : “je n’ai pas de tapis de yoga”. Alors là je vous arrête tout de suite : on peut pratiquer le yoga sans rien. J’en ai fait pendant des mois avec une serviette de bain. C’est sûr, c’est moins pratique, ça glisse et ça fait plus mal au dos, mais ça va, on s’en sort pour les débutants d’autant plus (vous n’allez pas tout de suite faire le poirier !) Après, dans certaines vidéos, il faut une sangle (vous pouvez le remplacer par un collant ou une legging), des briques de yoga (moi je n’en mets pas, et les exercices marchent quand même, sinon, on peut utiliser des boîtes ou des livres épais…).

Si vous êtes débutants, ce matériel n’est pas indispensable. Tant mieux si vous les avez ou si ça vous motive de les acheter pour pratiquer, je comprends aussi. Mais ce n’est pas obligatoire pour commencer. Si vous adoptez la pratique du yoga dans votre quotidien, vous aurez rapidement envie d’avoir un tapis, tout de même, et dans ce cas, vous en avez pour pas cher sur Amazon (le mien a coûté 6 euros mais si ça vous fait plaisir, vous en avez jusqu’à 80 euros !).

Le yoga est une pratique qui m’a doucement amené à la méditation, mais je vous en parlerai sûrement dans un autre article car ça mériterait aussi de s’y attarder un peu (là encore, j’ai du aller à l’encontre de tous les aprioris que j’avais sur cette pratique “c’est perché”, “c’est ridicule”, “je n’y arriverai jamais”…)

Pour finir, je vous invite à découvrir cette super illustratrice mexicaine, Adriana Rodríguez León, qui montre le yoga de façon “Mythe et réalité”. Je pense que beaucoup d’entre nous se retrouvent dans ses dessins 🙂 N’hésitez pas à me dire comment vous vous pratiquez et vos vidéos et chaînes préférées !

 

 

Share: