Cette semaine, j’ai reçu des carnets de voyage magnifiques d’un travailleur humanitaire, devenu photographe : Guillaume Adam. Il y raconte en mots et images les pays qu’il a visités (Iran, Afghanistan, Mauritanie…), ses rencontres qui l’ont transformé à jamais et son amour pour le Gabon.

Je vous lis, dans cette vidéo, ces trois petits livres photos et vous invite à venir les feuilleter avec moi :

Guillaume Adam a commencé sa carrière en 1991 en tant que logisticien chez MSF. Puis il est devenu administrateur, avant d’être chef de mission. Il travaille ensuite à la Croix-Rouge internationale comme délégué coopération jusqu’en 2000 : il rejoint alors le siège de la Croix-Rouge française en tant que responsable des programmes du Moyen-Orient, puis s’occupe plus particulièrement des programmes sida. Il devient ensuite directeur adjoint des relations internationales.

Guillaume Adam

Après, Guillaume Adam part au Gabon, un pays qu’il aime particulièrement et où il réalise un grand nombre de photos. Il est rentré en France en 2016 ; il vit aujourd’hui à Saint-Mandé et recherche actuellement du travail.

Auto-éditer ses archives photo

Le photographe explique son rapport à la photographie et comment il a eu l’idée d’imprimer des livres de ses archives :

“La photo m’a toujours accompagné. Comme une passion comme un témoin de ce que j’ai vu et vécu. C’est ma rencontre avec Pierre Le Govic de Out Of The Phone qui m’a donné envie d’aller plus loin et de valoriser et partager mon travail. Du coup, durant l’année 2017, je me suis occupé avec cela.”

Out of The Phone a été créé en 2013 par l’imprimeur Pierre Le Govic. Il s’agit ici d’éditer son livre “sur-mesure” et non avec des gabarits préétablis comme on peut le voir souvent sur d’autres plateformes de ce type.

Lorsque j’ai eu les trois livrets de Guillaume Adam entre les mains, je n’ai à aucun moment réalisé que c’était de l’auto-édition. J’ai même adoré ce type de format “Carnet de voyage”, qui ressemble quelque peu aux cahiers Moleskine sur lesquels j’adore écrire.

Si vous souhaitez vous aussi éditer vos images, notamment celles accumulées dans votre téléphone, au fil de vos voyages ou reportages, ou bien encore des instants de vie en famille ou de votre vie quotidienne, cette forme d’édition me paraît une très belle opportunité pour vous permettre d’offrir ces livres ou encore de les montrer à d’éventuels (futurs) collaborateurs.

Voici la présentation du projet en vidéo :

Est-ce que certains d’entre vous se sont déjà auto-édités ? Qu’aviez-vous choisi comme option ? Avez-vous déjà testé Out of The Phone ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire sous l’article pour partager votre expérience.

Et si ce billet vous a été utile, partagez-le avec vos amis !

Share: