Je suis très heureuse de vous annoncer mon tout premier partenariat de Journaleuse avec Corridor Éléphantune maison d’édition indépendante fondée en 2012 par une dizaine de personnes photographes, journalistes, auteurs, artistes, ayant pour objectif de montrer le travail de jeunes (et parfois moins jeunes) photographes contemporains.

Corridor Éléphant édite trois fois par an une revue consacrée à la photographie contemporaine : NiepceBook, un mix entre une revue et un livre, sans publicité. Le thème de leur dernier numéro (édition limitée et numérotée) qui présente 10 portfolios de photographes : Territoire(s), Égalité(s) – Que montre la photographie contemporaine? 

Ce numéro est disponible en pré-achat sur le site de Corridor Eléphant et vous pouvez même participer ici au choix de la couverture définitive qui sera connue le 5 février prochain :

Un magazine en ligne

Corridor Éléphant est aussi un site en ligne qui présente des expositions temporaires, des chroniques, des films photographiques, des informations choisies relatives à l’actualité photographique… Le magazine en ligne possède un peu plus de 45 000 abonnés à sa newsletter.

Dans les prochaines semaines, je vous ferai découvrir sur mes réseaux sociaux et peut-être aussi ici quelques unes des expositions temporaires qu’ils proposent !

J’aime beaucoup la série du photographe Pierre David, réalisée dans les rues de Toulouse :

Retrouvailles

Dans leur dernier numéro de NiepceBook, Corridor Éléphant présente, entre autres, les travaux du photographe Guillaume Lavit d’Hautefort sur la migration. J’en parlais en 2015, sur mon ancien site Rencontre Photographique, lorsqu’il avait organisé une exposition et puis je l’avais ensuite interviewé pour France Inter à l’occasion de la sortie de son livre dont il était co-auteur avec Alain Rey “Parler des camps aux XXIe siècle“. Si vous voulez découvrir 10 ans de photographie sur le thème de la migration, je vous invite à regarder ce diaporama sonores réalisé à cette époque :

En espérant que la découverte de Corridor Eléphant vous inspire, j’attends avec impatiences vos retours !
Share: