Quelle coïncidence!!” C’est par ces mots que le photojournaliste palestinien, Ahmed Deeb, ce “fils de la guerre” dont je vous présentais le travail en février 2016, s’est exprimé sur son compte Facebook, ce dimanche soir.

Le photographe a retrouvé en Turquie un homme qu’il connaît bien pour l’avoir photographié à Alep quelques années plus tôt : l’homme était alors recouvert de sang et de poussière, sous les décombres de sa maison, suite à un attentat à la bombe causé par les forces gouvernementales syriennes le 7 juillet 2014 :

Un homme dans les décombre, à Alep, juillet 2014 / AHMED DEEB/AFP/GETTY IMAGES

Un homme dans les décombre, à Alep, juillet 2014 / AHMED DEEB/AFP/GETTY IMAGES

L’auteur de la photo explique aujourd’hui avoir retrouvé le Syrien :

“Adnan Hebbo, âgé de 54 ans, a quitté la Syrie pour rejoindre la Turquie quelques mois après sa blessure. Il a ouvert un restaurant appelé “Old Alep” à Bursa en Turquie.”

 

Share: