Un 13 novembre 2015 à Libération

A l’occasion de la semaine de la presse, la société de production Iridescence propose, jusqu’au 25 mars, de (re)découvrir le documentaire  « Je suis là pour faire mon métier » de Leïla Ben Aribi

Le soir des attentats du 13 novembre 2015, Leïla Ben Aribi se trouve dans les locaux du journal Libération qui fête sa dépendaison de crémaillère, avant son futur déménagement. À 21h, la fête est interrompue. Personne ne sort de l’immeuble de la rue Béranger. Dès l’annonce des premiers éléments des attentats, les journalistes se mettent au travail. Leïla prend son téléphone et filme cette nuit noire. Un mois après, elle retrouve trois des journalistes présents ce soir-là, et les interroge sur leur métier :

« C’est une façon de mettre à distance l’horreur et c’est une façon de la dépasser. » Grégoire Biseau, rédacteur en chef adjoint de Libération

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s