La Mona Lisa des années 30, de Dorothea Lange

Elle restera à tout jamais le visage de la Grande Dépression, symbole de force et d’espoir. Cette image, élevée au rang d’icône, reflet d’une femme soucieuse au visage fatiguée, tenant dans les bras ses deux enfants, est aussi la photographie la plus connue de Dorothea Lange. Mais qui était celle que l’on surnommera la Mona Lisa des années 30 ? 

Cette image, prise en 1936 et baptisée « Migrant mother » a cristallisé le quotidien de Florence Thompson, immigrée, veuve et mère de sept enfants. Sur ce cliché, la photographe Dorothea Lange, dans ses notes, expliquait que cette femme et son mari avaient un champ de petits pois et que la récolte avait été un échec. Ils avaient essayé alors de vendre des pneus, pour pouvoir s’acheter de la nourriture.

(…)

Lire la suite sur Rencontre Photographique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s