Mort d’un milicien de Robert Capa

Peu de clichés nous confrontent avec autant de violence à la mort. Cette célèbre photographie est l’œuvre d’un tout jeune reporter de guerre hongrois, Robert Capa (1913-1954), qui, à 22 ans, est parti couvrir la guerre d’Espagne opposant les Républicains aux troupes franquistes. Sur le front d’Andalousie, il saisit dans l’objectif un soldat des milices républicaines fauché par une balle, dans un coin de campagne aride et isolé. Quelques jours plus tard, le 23 septembre 1936, le magazine Vu, son commanditaire, publie l’image sans légende dans un numéro spécial sur la guerre civile qui ravageait la péninsule.

>> Lire la suite sur Rencontre Photographique.

Pour Arts Magazine, rubrique « Anatomie d’un chef-d’œuvre« , septembre 2009.

25 réflexions sur “Mort d’un milicien de Robert Capa

  1. Merci le texte est super il m’a beaucoup aidé étant donné que je passe l’histoire des arts cette année en classe de 3°

    • Votre texte est super! Merci beaucoup ! ça m’a énormément aidée pour l’histoire des arts ! en core merci 🙂

  2. Bonjour vous aures des dossiers sur robert kapa et l’analyse de la photo car je dois présenté une oeuvre sur la geurre d’espagne en histoire des arts vous pouvez m’aider svp merci

  3. Merci beaucoup de m’avoir aidé c’est très sympathique étant donné que je passe une épreuve et est- ce que ces possible d’avoir plus d’information , je vous remercie d’avance kiss kiss Marius , Chloette , Laurette et Guéna les meilleurs amis JTM PQT LOVE LOVE!!!! ♥

  4. Bravo pour cette magnifique photo et article ! Elle représente parfaitement la cruauté et l’horreur de cette guerre civIle Espagnole (1936) !

    • peut tu m aider pour la question QUEL EST LE POINT DE VUE DE L ARTISTE ES CE QU IL Y A UN MESSAGES DANS OEUVRE Y A T IL DES REFFERENCES A D AUTRE OEUVRES

  5. Merci beaucoup pour cette analyse je suis en classe de 3e et j’avais besoin d’une oeuvre pour compléter mon dossier d’Histoire des Arts 🙂

  6. Je dois passer l’Histoire des Arts demain, et cette analyse m’a été d’une grande aide. Merci beaucoup!*0*

  7. l’auteur doit être ravi, la seule raison pour laquelle des gens viennent sur son site c’est pour l’histoire des arts..moi y compris !

  8. Ce qui est surtout dommage car Robert Capa était un reporter extraordinaire, d’un courage et d’un sens de l’image remarquable, c’est que cette photographie soit une image mise en scène et non une image réelle comme l’attestent sans équivoque toutes les constatations matérielles. Deux « morts » au même endroit et dans la même pose sans le « cadavre » du premier soit enlevé, photo de groupe avec les « défunts », et même, plus récemment , localisation du lieu des prises de vues situé à 50 km des combats sensés être ceux illustrés et où ne se déroulaient aucun combats. Image montée de toutes pieces, basé sur des situations pouvant se produire mais image qui est plus de « propagande » en quelque sorte que d’actualité et qui à pris une telle importance qu’il était difficile de l’admettre par la suite. Une belle image en effet, mais une image de publicité. Ceci dit Capa a été un de nos plus grands photographes de guerre.

    Jean Turco – photographies@jeanturco.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s